FAQ générale alarme

Comment choisir une alarme de maison?

Quels détecteurs d'alarme sans-fil choisir ?

Quelle sirène d'alarme choisir?

Quels moyens de transmission choisir pour mon alarme ?

Quels moyens de commande choisir pour mon alarme ?

Quelle marque d'alarme de maison choisir ?

Qu'est ce qu'un détecteur d'alarme volumétrique ?

Un détecteur volumétrique, ou détecteur de mouvement, est un élément de détection d'un système d'alarme. Il analyse la présence d'intrus dans un volume (d’où son nom « volumétrique » ou « radar d'alarme »). 

La plupart des détecteurs volumétriques sont capables de repérer un individu en mouvement à 12 mètres de distance du détecteur. Ils ont généralement un angle de détection proche des 90° et s'installent entre 2,10 mètres et 3 mètres de hauteur. Ils s'installent dans les angles des pièces.

Cependant il existe une multitude de détecteurs volumétriques: certains modèles s'installent au plafond et ont une détection à 360°, d'autres sont installés à l'extérieur et détectent à plusieurs dizaines de mètres. 

Par ailleurs,  ils ne fonctionnent pas tous avec la même technologie ; le plus répandu est le détecteur de mouvement à infrarouge passif.


Où placer un détecteur d'alarme volumétrique ?

L'emplacement d'un détecteur de mouvement sera à adapter selon la forme de la pièce et son environnement.

La notice d'installation fournie avec chaque détecteur précise les endroits à privilégier, et à éviter.

En général, il est placé dans l'angle de la pièce à surveiller, à une hauteur de 2,10 mètres à 3 mètres.

Il est préférable de le placer de façon à ce que l'intrus traverse perpendiculairement sa zone de détection, de manière à couper plusieurs faisceaux et déclencher l'alarme le plus tôt possible.

Il est déconseillé de les installer face à des fenêtres, ou trop près d'une source de chaleur (climatiseur ou radiateur).


Qu'est ce que l'infrarouge en général ?

L'infrarouge est un rayonnement émis par toute source de chaleur. Le corps humain ayant une température avoisinant les 35°C, produit des rayonnements infrarouges, invisibles à l’œil nu. C'est sur ce principe que sont basés les détecteurs d'alarme infrarouges.

De plus, les rayonnements infrarouges analysés par nos détecteurs ne sont pas sujets aux perturbations par des ondes sonores, ni par des ondes à autres fréquences que l'on retrouve dans nos foyers (ondes wifi, ondes produites par les téléphones portables, etc..). Ils ont aussi l'avantage de ne pas traverser les vitres, le détecteur ne déclenchera donc pas l'alarme si quelqu'un se trouve à l'extérieur de la pièce. 


Comment fonctionne un détecteur volumétrique infrarouge passif ?

Un détecteur de mouvement infrarouge analyse les rayonnements infrarouges à l'aide d'une lentille ou d'un miroir, pour cibler au mieux la source de chaleur. 

Il est donc capable de capter un intrus, dans une zone précise.

Si cet intrus se déplace, il coupe plusieurs faisceaux de détection , le détecteur déclenche alors l'alarme.

Ce type de détecteur est très efficace mais reste sujet à des déclenchements causés par son environnement. En effet , une source de chaleur comme un chauffage, qui fonctionne de manière discontinue, provoque des masses d'air chaudes qui se déplacent  et peuvent provoquer une fausse alarme.

Des courants d'air peuvent aussi provoquer de fausses alarmes, en faisant bouger des objets ou des masses d'air chaudes .

Ensuite viennent les animaux de compagnie, qui sont aussi des corps émettant de la chaleur et  souvent en mouvement. Ce qui est très contraignant pour les détecteurs infrarouges. Mais certains détecteurs infrarouges, s'ils sont bien installés, arrivent à les distinguer d'un être humain. En effet leur poids n'est pas le même, leur taille non plus. 


Comment fonctionne un détecteur de mouvement à hyperfréquences ?

Un détecteur d'alarme à hyperfréquences détecte les intrus grâce à l’émission et réception d'ondes de plusieurs Gigahertz. Ils fonctionnent avec la même technologie que les radars routiers.

Des ondes sont émises, se réverbèrent contre les murs de la pièce, et sont analysées en retour. 

Si un intrus se  trouve dans la zone de détection, les ondes réfléchies seront modifiées et le détecteur d'alarme le détectera. Pour éviter les fausses alarmes, les détecteurs d'alarme à hyperfréquences analysent aussi le déplacement de l'objet.

Les radars à hyperfréquences possèdent,  la plupart du temps, un calibrage, au démarrage, de la zone de détection , puis un potentiomètre pour régler la distance de détection , afin d'éviter les fausses alarmes qui pourraient survenir de l'extérieur de la zone à surveiller.

Ce type de détecteur a l'avantage de ne pas être perturbé par les différences de températures ou de courants d'air. 

Mais la technologie d'hyperfréquence fait que l'on peut détecter un mouvement derrière des parois fines,  comme des vitres ou une petite cloison. 

Les animaux domestiques aussi déclenchent ce genre de détecteur.


Qu'est ce qu'un détecteur de mouvement double technologie, ou bi-volumétrique ?

Les détecteurs d'alarme double technologies, sont en faite la combinaison entre un radar à infrarouges et un radar à hyperfréquences.

Ils ont un capteur infrarouge qui analyse les mouvement d'un intrus émettant de la chaleur, en plus d'un capteur d'hyperfréquence qui analyse la présence et le mouvement de nouveaux corps dans la zone de détection. Il faut un déclenchement des deux capteurs pour activer l'alarme.

De ce fait, c'est un type de détecteur redoutablement efficace, car beaucoup moins sensible aux fausses alarmes.